Croissance «inorganique» chez Stablex

Stablex souhaite traiter environ 25 % plus de résidus inorganiques à son usine de Blainville, a appris La Presse. Toutefois, avant de hausser la capacité de son site de placement - les volumes passeraient de 175 000 à 225 000 tonnes métriques par année -, l'entreprise devra recevoir l'autorisation du ministère de l'Environnement du Québec. « Nous venons de transmettre notre demande au Ministère, confirme Guy Thibault, vice-président et directeur général de Stablex. Nous prévoyons rencontrer leurs fonctionnaires le 15 octobre. »

Pour lire la suite et l'article en entier, cliquez ici

Retour

Croissance «inorganique» chez Stablex
©2019 STABLEX CANADA INC. / Conception Web : Voyou - Performance créative